Choose a different country or region to see content relevant to your location.
Continue

Le Groupe ROCKWOOL annonce des objectifs de décarbonisation mondiaux ambitieux

Le Groupe ROCKWOOL reçoit l'approbation d'un projet indépendant, l'initiative Science Based Targets (SBTi), pour ses nouveaux objectifs de décarbonisation. Ces derniers renforceront notre position d'entreprise à émissions de carbone nettes négatives.

Paris and the Eiffel tower at sunset

Le Groupe ROCKWOOL, leader mondial des solutions en laine de roche, annonce des objectifs mondiaux ambitieux de décarbonisation fondés sur la science qui ont été vérifiés et approuvés par l'initiative Science Based Targets (SBTi).

Les principaux éléments des plans de décarbonisation du Groupe ROCKWOOL comprennent :

  • La réduction des émissions absolues de gaz à effet de serre des usines de 38 % d'ici 2034 (par rapport à l'année de référence 2019)[1]
  • La réduction des émissions absolues de gaz à effet de serre sur l'ensemble du cycle de vie hors usine de 20 % d'ici 2034 (par rapport à l'année de référence 2019)[2]

Ces objectifs de réduction des émissions absolues, qui s'ajoutent à nos objectifs de développement durable existants, représentent une réduction ambitieuse d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre sur l'ensemble du cycle de vie (Scope 1, 2 et 3) du Groupe ROCKWOOL d'ici 2034, tout en assurant la réduction continue de l'intensité des émissions de carbone (carbone émis par tonne produite) de notre production.

Jens Birgersson, PDG du Groupe ROCKWOOL déclare, « Nous sommes fiers de faire partie des quelques entreprises de production à forte intensité d'énergie dont les objectifs de réduction des émissions fondés sur la scienceont été vérifiés et approuvés par SBTi. Ces nouveaux objectifs s'appuient sur une base solide, car nous sommes déjà une entreprise à intensité de carbone nette négative. Bien que peu d'entreprises puissent avoir cette prétention, nous savons également que ce n'est pas suffisant, et c'est la raison pour laquelle nous nous sommes engagés sur cette voie ambitieuse de la décarbonisation. »

Expliquant l'engagement de décarbonation du Groupe ROCKWOOL, Jens Birgersson poursuit : « L'atteinte de ces objectifs de réduction des émissions sera une étape importante pour concrétiser l'ambition globale de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l'entreprise à net zéro d'ici 2050. En démontrant qu'une entreprise de production à forte consommation d'énergie peut atteindre ces objectifs, nous espérons inciter les autres à prendre des mesures pour contribuer à la création d'un avenir plus vert et plus durable. »

Alberto Carrillo Pineda, Directeur, Science Based Targets chez CDP, l'un des partenaires de l'initiative Science Based Targets, commente : « Nous félicitons le Groupe ROCKWOOL qui fait partie des leaders de son secteur en ayant reçu l'approbation de l'initiative Science Based Targets pour ses objectifs de réduction des émissions. En fixant des objectifs fondés sur la science du climat, le Groupe ROCKWOOL se prépare pour réussir la transition vers une économie zéro émission nette. »

Les nouveaux engagements de décarbonisation s'appuient sur le statut existant d'entreprise à intensité de carbone (CO2e) nette négative du Groupe ROCKWOOL. En effet, pendant toute la durée de vie de son utilisation, l'isolation des bâtiments ROCKWOOL vendue en 2019 économisera 100 fois le carbone émis pendant sa production[3]. Recyclable indéfiniment sans perte de performances, la laine de roche se distingue également des matériaux de construction non recyclables qui autrement pourraient être incinérés et générer des émissions en fin de vie. Le recyclage de la laine de roche dans nos usines contribue à réduire les émissions de carbone liées à la production.

Tirant parti de nos efforts, depuis des décennies, pour améliorer l'efficacité énergétique de nos propres opérations, la réduction des émissions directes de notre production est un élément clé de notre innovation technologique. Par exemple, nous développons à grande échelle la technologie de fusion électrique, particulièrement adaptée d'un point de vue environnemental dans les pays où le réseau électrique est déjà bas carbone. C'est la raison pour laquelle nous avons choisi notre usine de Moss, en Norvège, comme projet pilote pour le plus grand four électrique du secteur . Avec le démarrage du nouveau four, les émissions de carbone de l'usine de Moss diminueront d'environ 80 %.

Alors que nous poursuivons la décarbonisation, nous récoltons déjà les bénéfices d'investissements importants dans la technologie leader de fusion avec utilisation flexible des carburants qui nous permet de passer du charbon à des carburants à intensité carbone moins élevée tels que le gaz naturel ou le biogaz dans les sites où cette technologie est utilisée. Outre la conversion de nos deux usines danoises au gaz naturel en 2020 et au biogaz certifié neutre pour le climat en 2021, nous convertirons également l'une de nos usines en Pologne au gaz naturel en 2021, et notre toute dernière usine en cours de construction aux États-Unis sera mise en service au gaz naturel à la place du charbon. Nous prévoyons la conversion d'autres usines, du charbon au gaz, en employant cette technologie de fusion avec utilisation flexible des carburants dans les prochaines années.

Désormais, les enseignements tirés de ces multiples innovations et nos efforts continus en matière d'efficacité énergétique seront appliqués dans l'ensemble des opérations mondiales du Groupe ROCKWOOL.

 

                                                             ## ##


Notes pour les rédacteurs

  • SBTi est une initiative conjointe de la CDP, du Pacte mondial des Nations Unies (UNGC), du World Resources Institute (WRI) et du WWF dont la mission est d'accroître l'ambition des entreprises pour agir contre les changements climatiques en incitant les entreprises à fixer des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre en accord avec les exigences fondées sur la scienceafin de limiter le réchauffement mondial à moins de 1,5 °C / 2 °C par rapport aux températures préindustrielles. Pour en savoir plus, consultez le site :  https://sciencebasedtargets.org/.

 

[1] L'objectif de 38 % couvre les émissions de Scope 1 et Scope 2

[2] L'objectif de 20 % couvre les émissions de Scope 3

[3] Y compris les émissions en amont, de l'extraction et du transport des matières premières et des carburants