Quand la conductivité thermique n'est pas suffisante

La performance thermique de l'isolation d'un bâtiment ne doit pas être jugée uniquement sur la conductivité thermique.

energie efficientie, energy efficiency, thermografie

Conductivité thermique et lambda (λ)

Dans le secteur du bâtiment, la caractéristique principale de la performance thermique est la conductivité thermique – aussi appelée « lambda » (λ) - et est exprimée en [W/m.K]. Elle exprime la quantité d’énergie (en Watts) capable de traverser 1 mètre d’épaisseur d’un matériau lorsque la différence de température entre les deux faces de ce dernier est de 1°C. Plus faible est cette valeur, meilleure est le niveau d’isolation thermique.

Cependant, la performance thermique de l’isolation d’un bâtiment ne doit pas être jugée uniquement sur cette caractéristique mais d’autres aspects doivent être pris en considération.

Les propriétés thermiques déclarées

Tous les produits d’isolation traditionnels des bâtiments doivent être certifié CE, ce qui signifie qu’une conductivité thermique doit être précisé sur le label tout comme sur la fiche technique. Il en est de la responsabilité du fabricant de déclarer cette valeur qui est évaluée à travers des mesures dans des conditions de référence. A titre d’exemple, la température moyenne de référence du produit doit être de 10°C.

La “juste” performance d’une paroi : la valeur Up

Articles associés

Performances thermiques de la laine de roche et solutions